Marchais, Mathilde Étudiante


Étudiante au doctorat- Université Laval

Département des sciences animales, Faculté des sciences de l'agriculture et de l'alimentation, Université Laval

Expertises

culture folliculaire Gestion des ARNs maternels Qualité ovocytaire FXRP
: Doctorat
:

Implication des protéines de la famille fragile X dans la formation des projections du réseau transzonal
 




Pavillon Paul-Comtois

2425 rue de l'Agriculture, Local 4206
Université Laval
Québec (QC) G1V 0A6
mathilde.marchais.1@ulaval.ca

Laboratoire

Claude Robert

Niveau d'étude

Doctorat

Master (équivalent à la maitrise canadienne) : Sciences, Technologie, Santé - Mention Biologie-santé - Parcours Biologie de la Reproduction, Université Tours François Rabelais (Tours, France)

Licence (équivalent du baccalauréat) : Sciences, Technologie, Santé - Mention Sciences de la Vie, Université Tours François Rabelais (Tours, France)
 


RÉSUMÉ DU PROJET DE RECHERCHE

Le projet est axé sur la définition des déterminants de la qualité ovocytaire. Cette qualité est acquise grâce à la communication qui s'établit entre l'ovocyte et ses cellules somatiques. Notre équipe a montré précédemment que les ARN messagers (ARNm) exprimés dans les cellules de cumulus transitent le long des projections transzonales (PTZs), afin d'être transférés à l'ovocyte. Nous supposons que les protéines de la famille Fragile X Related (FXRP) sont impliquées dans l'établissement du réseau de PTZ et dans le transport des ARNm le long de ces dernières. Cette famille se compose de FMRP , FMR1 et FXR2. Bien qu'une expression réduite de FMRP chez l'humain est associée à de l'insuffisance ovarienne précoce, les souris knock-out pour FMRP ne montrent pas de phénotype reproductif. Nous nous intéressons donc aux mécanismes compensatoires existant au sein de cette famille. Le rôle de ces protéines pourraient mettre en évidence un nouveau processus physiologique clé pour la folliculogenèse et l'ovogenèse.