Bujold, Emmanuel MD, MSc, FRCSC-Chercheur régulier


Professeur titulaire- Université Laval

(1) Axe reproduction, santé de la mère et de l'enfant, Centre de recherche du CHU de Québec

(2) Département d'obstétrique, gynécologie et reproduction, Faculté de médecine

Intérêts de recherche

  • Recherches sur l’origine et la prévention de la pré-éclampsie
  • Recherches sur l’origine placentaire de la prématurité
  • Recherches sur l’AVAC et la rupture utérine

Voir détails des intérêts de recherche sous l'onglet ¨information complémentaire ¨

Expertises

Grossesse Préclampsie Prédiction et prévention Prématurité

Centre de recherche du CHU de Québec (CHUL)

2705 boul. Laurier
Québec (QC) Canada
G1V 4G2
(418) 525-4444 poste : 47530
Fax : (418) 577-4675
emmanuel.bujold@crchudequebec.ulaval.ca

Chaire(s) de recherche

Chaire de recherche Jeanne-et-Jean-Louise-Lévesque en Périnatalité

Autre(s) lien(s)

https://www.researchgate.net/profile/Emmanuel_Bujold

 

POSTDOCTORAT: Spécialité en Médecine Foeto-Maternelle, Wayne State University (Detroit, MI, USA)

DOCTORAT: Médecine, Université de Montréal (Montréal, QC, Canada)

MAÎTRISE: Épidémiologie, Université Laval (Québec, QC, Canada)

Spécialité en Obstétrique-Gynécologie


Direction
Soucy-Giguère, Laurence - Maîtrise - Études en cours
Sujet :

Rôle de l’inflammation intra-amniotique sur le développement neurologique de l’enfant



Direction
Gasse, Cédric - Doctorat - Études en cours
Sujet :

Optimisation de l'échographie du troisième trimestre dans l'évaluation de la croissance foetale





co-direction
, - Postdoctorat - Études en cours
Sujet :

Les déterminants des grands syndromes obstétricaux au 1er trimestre de la grossesse


2 projets les plus récents

  • Chaire Jeanne-et-Jean-Louis-Lévesque en périnatalogie
  • First-trimester prediction of preeclampsia and other placenta-mediated pregnancy complications

Recherches sur l’origine et la prévention de la pré-éclampsie

En 2005, Dr Bujold démontrait l’origine uterine du sVEGFR-1 dans la pré-éclampsie et donnait une preuve directe de l’origine utéro-placentaire de la pré-éclampsie. (Bujold E et al. J Matern Fetal Neonatal Med 2005;18:9). Depuis, ses travaux ont permis d’expliquer les résultats antérieurs controversés quant au rôle du Doppler utérin pour la prédiction de la prééclampsie (Lefebvre et al. Ultrasound Obstet Gynecol 2012) et de façon beaucoup plus importante, il a trouvé une solution à l’importante controverse associée aux résultats contradictoires de plus de 50 essais randomisés ayant évalué le rôle de l’aspirine dans la prévention de la prééclampsie : Tout d’abord, il a mis en évidence la nécessité de débuter l’aspirine dès le 1er trimestre (Bujold E et al. Obstet Gynecol 2010, cité >400 fois) et ensuite, que ce bénéfice était lié à la prévention des cas prétermes et sévères de la maladie, alors que les cas non-sévères n’étaient pas affectés. (Roberge et al. Fetat Diagn Therapy 2012 & Am J Perinatol 2012). Il est maintenant conférencier invité dans des rencontres internationales plusieurs fois par année (14 pays). Après avoir démontré qu’il était possible de dépister les prééclampsies précoces à l’aide de l’écho 3D (Prix SMFM 2014), il recevait 998K$ des IRSC (2014-2019) pour confirmer ces résultats majeurs.

Recherches sur l’origine placentaire de la prématurité

Le Dr Bujold a concentré la majeure partie de son fellowship (2001-2004) à la recherche de marqueurs intra-amniotiques et placentaires du travail prématuré et de la rupture prématurée préterme des membranes. Avec le Dre Yeon Mee Kim, pathologiste pédiatrique, il a tout d'abord confirmé, l'origine précoce et l'étiologie multiple du travail et de l'accouchement prématuré. (Kim YM, Bujold E, et al. Am J Obstet Gynecol 2003;189:1063 ; et Kim et al. Am J Obstet Gynecol 2002;187:1137) Récompensé pour ces travaux (SMFM 2003), il démontre ensuite le bénéfice de l’aspirine en prévention de la prématurité (Bujold E et al. J Matern Fetal Neonatal Med. 2011;24:966). Il évalue actuellement la prédiction de la prématurité au 1er trimestre.

Recherches sur l’AVAC et la rupture utérine

Depuis 2002, le Dr Bujold a publié plus de 30 articles liés aux facteurs de risques de la rupture utérine et à l’accouchement vaginal après césarienne (AVAC) dont 1) le risque de fermeture en un plan, 2) l'intervalle inter-accouchement, 3) la morbidité de la rupture utérine, 4) l'importance de la maturité cervicale et 5) le rôle de la mesure du segment inférieur dans la prédiction de la rupture utérine. En 2015, il recoit avec Nils Chaillet, PhD, 2.9 M$ des IRSC pour l’évaluation de ces découvertes dans un ECR pan-québécois (PRISMA).