Paquette, Marie-France Étudiante


Étudiante à la maitrise- Université Laval

Faculté de philosophie

Expertises

lutte à l'obésité rapport au corps autonomie santé publique politiques publiques
: Maîtrise
:

  Le corps comme adversaire : aux sources du combat contemporain contre l'obésité  



Pavillon Comtois

2425 rue de l'Agriculture, Université Laval, Québec (QC) G1V 0A6

Laboratoire

Lyne Létourneau

Niveau d'étude

Maîtrise

DESS : Éthique appliquée, Université Laval (Québec, Québec, Canada)

Baccalauréat : Philosophie et littérature,Université Laval (Québec, Québec, Canada)   


Des influences culturelles, religieuses et normatives ont contribué à construire le regard contemporain porté sur l’obésité. Un modèle de vie bonne, proposé par les autorités religieuses, puis par les organisations dédiées à la santé publique, a tenté depuis des siècles d’encadrer les pratiques en matière d’alimentation. Cependant, l’apparition du concept d’autonomie, à partir du XVIIIe siècle, a transformé la relation entre les individus et les différentes sources d’autorité. Ainsi, l’exercice de l’autonomie implique une certaine mise à distance envers l’autorité. Au regard de cette situation, nous chercherons donc à répondre à la question suivante : quelles sont les influences qui jouent sur la construction de l’exercice de l’autonomie de la personne en matière de comportement alimentaire, dans le contexte de la lutte à l’obésité menée par les organisations qui œuvrent dans le domaine de la santé publique?