Poulin, Marie-Pier Étudiante


Étudiante à la maîtrise- Université Laval

Département des sciences animales,

Faculté des sciences de l'agriculture et de l'alimentation

Expertises

Semence Spermatozoïde Caribou Sexage
: Maîtrise
:

Une solution biotechnologique à la survie des hardes de caribou forestier (Rangifer tarandus caribou) en péril



Pavillon Paul-Comtois

2425, rue de l'Agriculture
Université Laval
Québec (QC) Canada
G1V 0A6
(418) 656-2131 poste : 4059
marie-pier.poulin.8@ulaval.ca

Laboratoire

François J Richard

Niveau d'étude

Maîtrise

BACCALAURÉAT: Agronomie - Profil sciences animales, Université Laval (Québec, QC, Canada)


RÉSUMÉ DU PROJET DE RECHERCHE

Tout d'abord, l'objectif de mon projet est de mieux comprendre la reproduction du caribou dans le but de développer des méthodes afin de rendre possible l'insémination artificielle de semence sexée. La première partie du projet sera consacrée au formatage des premiers résultats obtenus pendant l'hiver 2016 grâce à la récolte de testicules de caribous migrateurs. Un court papier sera rédigé pour faire état des données préliminaires. Ensuite, une revue de littérature sera écrite sur les méthodes de reproduction assistée (électroéjaculation, contention, récolte, conservation de la semence) ainsi que sur la séparation des chromosomes X et Y chez les spermatozoïdes. La deuxième partie du projet sera consacrée au laboratoire, au travail de terrain et à la rédaction du mémoire. Des lames histologiques de testicules de caribous migrateurs seront lues pour évaluer l'état de la spermatogénèse. Ceci aura pour objectif de déterminer une plage de temps pour les futures récoltes de semence sur le terrain. Des protocoles préliminaires seront établis, à l’aide d’expérimentations, sur la conservation de la semence à court et à long terme ainsi que sur la séparation des chromosomes X et Y chez des spermatozoïdes de bovin. Ces protocoles seront mis au point en fonction des contraintes que l'on pourrait rencontrer sur le terrain lors des périodes de récolte de semence. Lorsque ceux-ci seront passablement adaptés au caribou, de la semence de cette espèce pourra être récoltée et utilisée dans les expérimentations. Par la suite, les protocoles seront réadaptés plus précisément pour cette espèce.